Vous cherchez un professionnel de droit?  
Par nom du cabinet :  
 
Bande passante Publicitaire

Les avocats tiennent leur conclave

L'Association des Barreaux du Maroc réunira, du 6 au 8 juin prochain

’Association des Barreaux du Maroc réunira, du 6 au 8 juin prochain, un millier d’avocats à Saidia dans le cadre du 28e congrès de l’association. Conclave qui regroupera des avocats représentant les 17 ordres des avocats composant l’association. Se tenant chaque trois ans, le congrès permet aux professionnels des barreaux d’examiner et de débattre des questions qui les préoccupent.
À l’ordre du jour de ce congrès figurent 51 sujets à examiner à travers six commissions thématiques : celle des affaires professionnelles ; de la réforme de la justice ; des affaires judiciaires et juridiques ; des affaires nationales et internationales ; des libertés et des droits de l’Homme et celle des affaires sociales. S’agissant du slogan choisi pour cette édition, il montre l’importance accordée à la réforme de la justice : «le système de la justice : quelle réforme ?».

Une force de proposition
Les avocats ont constitué le principal moteur en matière de propositions allant dans le sens de la réforme de la justice. Ils sont représentés au sein de la Haute Instance du dialogue national sur la réforme de la justice. Ils ont participé, activement, à toutes les étapes de ce chantier de la réforme. Ils ont également organisé, via l’Association des Barreaux du Maroc, leurs propres débats sur la réforme. «Dans le cadre des préparatifs pour la tenue du 28e congrès de l’Association des Barreaux du Maroc, nous avions voulu que l’on débatte des résolutions de la Haute instance du dialogue national sur la réforme de la justice qui devaient, en principe, être rendues au cours du mois de mars dernier. Mais, vu que les travaux de l’Instance se poursuivent toujours, nous avons consacré un volet des travaux du congrès pour parler des idées avancées dans le cadre du dialogue national», souligne Hassan Ouahbi, le président de l’Association des Barreaux du Maroc.
Par ailleurs, il faut souligner que l’Association a déjà finalisé sa vision de la réforme de la justice tout en focalisant sur le volet qui concerne la profession. Ainsi, le mémorandum adressé par la corporation des avocats à la Haute instance comporte deux volets : la réforme de la justice et la réforme des barreaux. Dans le premier volet, les avocats ont insisté sur la mise en application des dispositions constitutionnelles liées à la justice et ont également appelé à la garantie de l’indépendance de la justice… Dans le deuxième volet, relatif aux barreaux, ils ont souligné l’importance de développer l’organisation de la profession. Le mémorandum a mis l’accent sur la probité et la transparence qui doivent prévaloir dans le code d’éthique professionnel et la mise en œuvre de mécanismes de contrôle sans pour autant toucher à l’indépendance de la profession et de ses institutions. Ils ont également appelé au renforcement du droit de la défense… En plus de ces principes généraux, d’autres propositions ont porté sur la révision des conditions de l’accès à la profession, la formation, préserver les us et coutumes qui font la fierté de la profession…
Autant de questions qui seront examinées également dans le cadre des commissions thématiques qui sont au menu du 28e congrès de l’association.
Brahim Mokhliss, LE MATIN

2007 - 2018 © Juristique.com, Tous droits réservés.
Nous contacter