Vous cherchez un professionnel de droit?  
Par nom du cabinet :  
 
Bande passante Publicitaire

Congrès de l'Association des barreaux du Maroc

Lors d'une réunion à laquelle avait assisté le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid,

quelque 1.130 avocats de l'Association des barreaux du Maroc ont appelé, samedi à Saïdia, à l'élaboration

d'un nouveau projet de loi réglementant la profession d'avocat, dans le cadre d'une approche articipative.

Les participants à ce congrès ont souligné dans un communiqué final rendu public à l'issue des travaux,

la nécessité de réglementer la profession de la défense et la représentation des parties devant les tribunaux, ainsi que la mise en place d'un quota de représentation des avocates au sein des Conseils

 des barreaux.

Les participants ont aussi appelé à l'annulation de la catégorisation dans la représentation des conseils professionnels, à la réforme des statuts et du règlement intérieur de l'Association des barreaux du Maroc.

Ils ont renouvelé leur rejet du décret ministériel relatif à l'assistance judiciaire publié dans le Bulletin officiel, réclamant son annulation et la promulgation d'un nouveau décret qui “protège la dignité de l'avocat et l'indépendance de sa profession”.

 
Plus d'indépendance

Les avocats ont toutefois réclamé “une Constitution démocratique” , “une séparation réelle des pouvoirs”, préconisant une “assemblée constituante élue”, pour répondre “aux revendications légitimes du peuple”.

 

Le communiqué a également appelé à la mise en application de la régionalisation avancée, la création des mécanismes juridiques et judiciaires de lutte contre toute forme de corruption, et la mise en œuvre et à la constitutionnalisation des recommandations de l’Instance équité et réconciliation (IER).

 

Ce 28e congrès de l'Association des barreaux du Maroc n'est pas passé inaperçu. Des avocats PJDistes ont été surpris entrain de distribuer des communiqués signés par le ministre de la Justice, en réponse à un autre communiqué de l'Association des barreaux du Maroc publié vendredi.

 

Le bureau de l'association et d'autres avocats se sont dit indignés par une telle pratique, appelant à plus d'indépendance vis-à-vis de la sphère politique.

 
MAP

2007 - 2018 © Juristique.com, Tous droits réservés.
Nous contacter